Votre persévérance portera ses fruits

Florence Massena

Le 8 mars, partout dans le monde, est souvent confondu avec la journée de la femme. En fait, c’est la journée des droits des femmes, car malgré tout un arsenal de lois et de mesures censées assurer l’égalité-hommes dans de nombreux pays, le combat est encore à mener.

En France, mon pays, avec la crise, les femmes sont les premières touchées par le chômage et la précarité, et leurs droits, acquis après des années de lutte, semblent toujours menacés.

Au Liban, ces droits basiques sont reniés aux femmes, seules les plus nanties, vivant dans des familles ouvertes d’esprit, semblent pouvoir vivre selon leurs désirs et non selon ceux de la société.

Cette année, la société civile a prouvé une fois de plus son engagement à parler des violences faites aux femmes, à soutenir le mariage civil, seul moyen d’éviter d’être contrôlées par les lois confessionnelles où la femme est systématiquement lésée dans tous les aspects de sa vie maritale. Je ne peux que soutenir cette mobilisation que je trouve courageuse et que j’espère porteuse de changements réels.

Hommes et femmes croyant en l’égalité et au respect, à la tolérance et à l’unité, ne vous laissez pas décourager. Votre persévérance portera ses fruits, malgré tous les conflits du monde.


Join the Conversation

No comments

  1. Je suis d’accord, mais les femmes ‘nanties’ ne sont pas en meilleure situation. D’ailleurs, il y a d’innombrables cas de femmes de ces cercles qui se font violenter psychologiquement et physiquement. C’est vrai qu’elles peuvent se payer de meilleurs avocats, si ce sont elles qui détiennent le pouvoir financier, et encore… La loi ne leur est pas favorable.
    En fait, quel que soit le statut socio-économique de la femme au Liban et dans les pays arabes, elle est victime du Patriarcat et de lois désuètes et discriminatoires.

    1. ce n’est pas seulement une histoire d’être nanti ou pas, mais d’avoir accès à un environnement tolérant et encourageant : ” seules les plus nanties, vivant dans des familles ouvertes d’esprit”. Il n’y a pas qu’une seule situation, mais de multiples, qui permettent ou pas à certaines femmes de dépasser tout ça et d ne pas avoir à faire à ces violences (j’en ai rencontrées qui m’ont quand même dit que le sexisme n’existe pas au Liban ^^)

  2. Ah oui! la France ne peut être considérée un pays où la lutte pour l’égalité fut réussie. Les pays scandinaves absolument. Quant au Liban, c’est la galère assurément. Nous avons beaucoup de pain sur la planche.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *