Femme, renais de tes cendres!

On t’a nommée : le sexe faible,
Puis le beau sexe par euphémisme sournois.
On t’a cristallisée
On t’a imaginée Sylphide, égérie, mère…
Et l’on a oublié que tu étais avant tout Femme !
Femme quand tu te déshabilles pour faire l’amour,
Femme quand tu souris pour la vie,
Femme quand ton intelligence éclate comme des bourgeons,
Femme quand tu dis NON à leur maltraitance,
Quand tu dis NON à leurs ambitions phalliques,
À leurs discours assaisonnés au complexe d’Œdipe,
Aux monts et merveilles qu’on te promet,
Pour que tu partages leur couche
Le temps d’une nuit…
Femme, rappelle-toi
Que tu n’es pas un rejeton subalterne
Né de la cote d’Adam.
Tu es celle qui donne vie à l’homme,
Qui se régénère inlassablement
Comme une fontaine de Jouvence.
Tu es l’éternel féminin
Sublime et fière,
Digne et invincible
Qui basculera un jour le mythe d’Eve !
Tu n’es pas une pécheresse,
Une tentatrice,
Une fleur du mal.
Tu es la vie,
La beauté,
Et l’origine-même de ce monde.
Alors, femme !
Renais de tes cendres !

Join the Conversation

No comments

  1. Until the rights and full potential of women are achieved, lasting solutions to the world’s most serious social, economic and political problems are unlikely to be solved.
    Women of Lebanon and the Arab World, rise and shine ! And there are men with you. You are not alone.

  2. Merci Maya Khadra pour ces belles paroles qui touchent le coeur et donnent du courage pour la suite de la lutte pour nos droits, femmes bafouées et victimes du Patriarcat, mais qui aussi l’alimentent.

  3. Femmes il est temps que nous nous révoltions. Ce que nous endurons, même vivant à l’étranger, est inadmissible. Et je pense à toutes celles qui n’ont pas les moyens de lever la tête, de protester, de dire Non, de peur des représailles. Il suffit de penser à celles qui se font retirer leurs enfants et n’ont aucun recours pour les récupérer. Je pense à celles qui souffrent en silence. Et je ne peux m’empêcher de clamer haut et fort que ça suffit! Nous ne sommes pas des victimes pour l’éternité.

  4. Merci Mme Khadra pour ce beau poème! De l’énergie et du courage! En avant toutes!

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *